Le gaspillage alimentaire est l’affaire de tous !

La mise en place d’un contrat de partenariat entre fournisseurs et distributeurs, proposant par exemple une collaboration étroite sur la prévision des ventes et le pilotage commun des stocks conduirait à la diminution de toute forme de gaspillage, dont le gaspillage alimentaire. Par Michel Ramis, VP Sales et Marketing de Futur Master .

Chaque année, un Européen gaspille près de 170 kg de nourriture[1]. Dans le cadre de sa mission de lutte contre le gaspillage alimentaire, l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) a publié en mai dernier une étude portant sur « l’état des lieux des pertes et gaspillages et de leur gestion par étapes de la chaîne alimentaire[2] ». Le constat réalisé en France est alarmant : 10 millions de tonnes d’aliments sont jetées par an !

Le phénomène n’est pas nouveau et, fort heureusement, des mesures ont été mises en œuvre par les pouvoirs publics. En 2013, Guillaume Garrot, alors Ministre délégué à l’agroalimentaire, présentait le pacte national contre le gaspillage alimentaire avec l’objectif ambitieux de diminuer par deux le gaspillage alimentaire dans notre pays d’ici à 2025. Ce même Ministre présentera deux ans plus tard un rapport visant à identifier les freins qui persistent tout au long de la chaîne alimentaire et à proposer des adaptations du cadre législatif et réglementaire. Rappelons que ce rapport a permis à la France de se distinguer en la matière sur la scène internationale en s’imposant comme le premier pays au monde à interdire aux supermarchés de jeter la nourriture invendue (Loi du 11 février 2016). Sur un registre international, un référentiel a été mis en place pour évaluer le gaspillage alimentaire afin de permettre notamment de concrétiser certains engagements internationaux comme la réduction du gaspillage de moitié d’ici 2030.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant : http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/le-gaspillage-alimentaire-est-l-affaire-de-tous-617467.html

Source:
La Tribune – Par Michel Ramis | 23/11/2016, 14:32

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *